L'Engagement

La Haute Autorité de Santé incite les établissements de santé à promouvoir le Développement Durable dans leur stratégie, en fondant leur démarche sur la réalisation d’un diagnostic initial mis à disposition par le Comité pour le Développement Durable en Santé.  Le manuel de la certification V3 de 2010 comportait 8 critères (la qualité de vie au travail, les achats éco-responsables et les approvisionnements, la gestion de l’eau, de l’air et de l’énergie, l’hygiène des locaux et la gestion des déchets).

Le Centre Hospitalier de Rochefort a initié sa démarche dès le début de l’année 2012 en adhérant au Comité. Un chef de projet, assisté d’un comité de pilotage, a été désigné pour animer, structurer le projet et accompagner la démarche sur un plan méthodologique. L’établissement s’est également engagé dans une participation aux semaines annuelles du Développement Durable.

A l’issue de l’autodiagnostic, comportant 350 critères regroupés en 5 thèmes (le management, les déchets, les bâtiments, l’énergie et l’eau, le social et le sociétal, la promotion de la santé et de la nutrition) :

  • Un plan d’actions a été élaboré autour de la semaine développement durable, de la maitrise des rejets, de l’utilisation d’un bâtiment HQE, des économies d’énergie et des déchets.
  • La démarche en faveur du Développement Durable a été intégrée au Projet d’Etablissement 2013-2017 à travers 3 axes :
    • sensibiliser les professionnels et les patients aux problématiques du développement durable par la mise en place d’actions de communication et de formation,
    • réduire la quantité des déchets à la source en améliorant le tri et en développant les filières de valorisation,
    • favoriser les bonnes pratiques visant à réduire les consommations énergétiques et diminuer l’impact de l’activité de l’établissement sur son environnement.

Fin 2014, après un appel à candidature auprès des agents du Centre Hospitalier, un groupe de travail se réunissait afin de relier les actions menées pour une démarche globale associant une réflexion « Développement Durable » aux projets de l’établissement.

Les axes d’amélioration retenus sont les déchets et l’énergie. Il s’agit d’une démarche participative avec constitution de sous-groupes et possibilité d’accueillir des intervenants extérieurs.

Les sous-groupes se sont réunis à plusieurs reprises au cours de l’année 2015 afin de réaliser un état des lieux, analyser le fonctionnement actuel, définir des actions et mettre en place des indicateurs.